Comment protéger sa voiture Diesel du froid ?

Voiture diesel et froid ne font pas bon ménage

C’est le matin, il fait froid, vous êtes déjà en retard et votre voiture diesel ne démarre plus ?

Saviez-vous que le gazole contenu dans votre réservoir peut geler en cas de températures négatives ? Le gazole contient des paraffines indispensables au bon fonctionnement du moteur Diesel. Néanmoins, en cas de grand froid, elles peuvent se transformer en cristaux et obstruer les filtres, entraînant ainsi l’arrêt du moteur.

Bon à savoir : en France les gazoles ont une saisonnalité. Le gazole « été » a une tenue au froid limitée et le gazole « hiver » est plus résistant aux températures froides. Ce dernier n’est d’ailleurs disponible que du 1er Novembre au 31 Mars. Attention, si le gazole « hiver »  est plus résistant, il n’est pas infaillible pour autant. C’est pourquoi il est nécessaire d’utiliser un traitement préventif en cas d’annonce de grand froid.

La solution TUNAP ? Le Système de Protection Hivernal Diesel 187

Utiliser un additif spécial, améliore la combustion du diesel grâce à un booster d’allumage permettant de le maintenir opérationnel par temps froid. Notre traitement Protection Hivernal Diesel se verse directement dans le réservoir avant de faire un plein et avant l’arrivée des températures négatives.

Pour aller plus loin…

Pour préserver votre voiture des désagréments de l’hiver, voici quelques conseils faciles à appliquer :

– Dans la mesure du possible, mettez votre voiture à l’abri du vent, dans un lieu protégé ;

– Couvrez le moteur d’une couverture (à retirer avant de rouler bien entendu !) ;

– Recouvrez le pare-brise avec un carton pour éviter la formation de givre ;

– Certaines stations proposent un gazole spécial grand froid qui résiste au-delà des -20°c ;

– Lors du démarrage, coupez ce qui consomme l’énergie (portable, radio, etc.) et en cas de difficultés, effectuez plusieurs petites tentatives plutôt que d’insister longuement. Vous solliciterez moins la batterie.

– Enfin, il est préférable de gratter le pare-brise (en plus, ça fait les bras) plutôt que de verser de l’eau chaude dessus : le choc thermique risque de faire fissurer la surface, surtout si un impact est déjà présent.

Alors cet hiver, adoptez les bons gestes et pensez au traitement préventif.

Laisser un commentaire

Partagez votre avis, faîtes part de vos astuces et conseils.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *