Encrassement du moteur : d’où vient-il ?

Les injecteurs sont des pièces primordiales pour le bon fonctionnement du véhicule. Pourtant, ils ont tendance à être délaissé, entraînant leur encrassement et par extension, l’encrassement du moteur. C’est pourquoi, il est nécessaire de les entretenir : si l’encrassement devient trop important, l’injecteur risque de casser, résultat, il devient parfois impossible de le nettoyer. Or, remplacer un injecteur vous coûtera plusieurs centaines d’euros…

Nous vous conseillons de privilégier une approche préventive et de prendre soin de ces pièces tout au long de leur vie. Nous allons voir ensemble ce qui cause l’encrassement du moteur, les symptômes de l’encrassement et comment faire pour lutter contre cela.

 

Causes et symptômes de l’encrassement du moteur

Fonctionnement d’un moteur

 

schéma moteur injection directe

Injection directe

schéma moteur injection indirecte

Injection indirecte

Les causes de l’encrassement de l’injecteur

La cause principale de l’encrassement des injecteurs est la qualité du carburant : saletés et suies se déposent dans la chambre de combustion et altèrent les mécanismes du moteur. La sortie des injecteurs étant très petite, elle est sujette à l’encombrement, ce qui bouche l’injecteur et diminue les performances de votre véhicule. Bon à savoir : les trajets courts ou en ville, augmentent les risques d’encrassement de vos injecteurs.

Les symptômes d’encrassement de l’injecteur

Un injecteur encrassé a une incidence visible sur le bon fonctionnement du véhicule. Vous pourrez deviner un problème de vos injecteurs à la manifestation de ces symptômes :

  • Une odeur de carburant persistante
  • Une puissance moteur plus faible 
  • Des ratés de combustion (impression que le moteur tourne mais ne démarre pas)
  • Un trou à l’accélération qui peut être accompagné d’à-coups
  • Une fumée épaisse qui sort du pot d’échappement
  • Le voyant moteur qui peut s’allumer

 

Ces signes avant-coureurs doivent vous alarmer sur l’état de santé de vos injecteurs.

 

Comment lutter contre l’encrassement

Les solutions pour limiter l’encrassement du moteur

Avant d’en arriver à l’encrassement complet des injecteurs, il existe quelques solutions qui permettent de limiter l’accumulation des suies et impuretés :

  • Associez un carburant raffiné à l’utilisation des traitements nettoyants injecteurs TUNAP, notamment si vous effectuez des trajets courts ou en ville.
  • Évitez de laisser votre réservoir quasi-vide. Si vous comptez laisser votre voiture au repos, surtout si votre voiture a un moteur diesel. La chaleur va favoriser la condensation, mélangeant de l’eau au gazole… altérant ainsi la qualité du carburant. Le risque étant une corrosion des injecteurs et de la pompe, entraînant la prolifération des bactéries, le développement de la moisissure, voire l’obturation des filtres. Tout cela peut entraîner une immobilisation du véhicule.
  • Pensez à purger le filtre de temps en temps, afin de le dégorger de l’eau qui s’y trouve.

 

tableau de bord voiture

  • Respectez le temps de chauffe. Laissez le temps au moteur de préchauffer et n’adoptez pas une conduite brusque dès le démarrage.

 

  • Ménagez le turbo, qui est souvent oublié. Cet organe subit des régimes de rotation très élevés, jusqu’à 220 000 tr/min et bien souvent, le moteur est arrêté alors que le turbo est encore en pleine action. Laissez tourner votre moteur à bas régime une à trois minutes avant de le couper afin d’amener encore l’huile nécessaire à la lubrification de la pièce.

 

  • Utilisez une huile de qualité, cela préservera votre moteur et favorisera sa longévité.

autoroute de nuit

 

  • Roulez de temps en temps sur voie rapide afin de monter dans les tours pour décrasser le moteur.  Cela augmentera l’arrivée de carburant, ce qui aura tendance à libérer la crasse.

 

  • Enfin, utilisez un additifTUNAP vous propose un additif préventif (essence et diesel), afin d’éviter l’encrassement et le point de non-retour. Nous proposons également un additif curatif (essence et diesel), si vous avez attendu trop longtemps. Il permet d’éviter ou du moins retarder, le remplacement de la pièce.

 

Vous en savez à présent un peu plus sur ce qui engendre l’encrassement du moteur et ce que vous pouvez entreprendre pour combattre ce phénomène.

Nous espérons que cet article vous a été utile. N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire !

Laisser un commentaire

Partagez votre avis, faîtes part de vos astuces et conseils.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires
  1. Merci infiniment

  2. qu elle additif curatif pour les injecteur de mon fiat doblo multijet 105 de 2007 moteur 223 b 100

  3. Merci vs etes les meilleurs

  4. Intéressant puisque je subis les même symptômes au niveau du moteur de mon véhicule ! Merci

  5. Excellent article ! J’ai les réponses à toutes mes questions !!!
    J’allais presque accuser les fournisseurs de gasoil car les injecteurs de ma « titine » sont encrassés et présentent de la rouille. Mais je vois que c’est une question d’entretien ! MERCI !

  6. Bonjour,
    Est-ce normal des injecteurs encrassés sur une voiture Kia Forte 5 2016 de 36000 KM?

    1. webmastertunap répond à Phyllis

      Bonjour,
      De nos jours, les carburants contiennent en moyenne 5% de biocarburants, responsables d’un accroissement de l’encrassement du moteur. Par ailleurs, les forts écarts de température peuvent générer de l’eau de condensation dans le réservoir de votre véhicule… entraînant une oxydation des pièces. En tous les cas, un encrassement du système d’injection est normal au bout de 36 000 km. C’est pourquoi nous vous recommandons d’utiliser les traitements TUNAP 974 (essence) ou 984 (diesel) en prévention, et les curatifs TUNAP 979 (essence) ou 989 (diesel) en cas d’encrassement accru. N’hésitez pas à prendre contact avec nous sur info@tunap.fr . Nous vous redirigerons vers le professionnel le plus proche, afin de solutionner votre problème.